contribution

Comment mesurer la contribution des entreprises à la société ?

Accompagnés d’un animateur scientifique, de chercheurs et de grands témoins d’entreprise, apprenez à challenger vos process d’entreprise en matière de contribution à la société

Novembre 2021

Groupe de travail animé par

Pascale LEVET

PRÉSENTATION DÉROULÉ INDICATIF SÉANCES OBJECTIFS INTERVENANTS MODALITÉS
S'INSCRIRE

Au cœur des solutions pour faire face aux immenses défis posés par les limites évidentes de nos modèles de développement, il y a la « nouvelle entreprise », plus responsable et plus contributive à la société.

Avec la loi Pacte, le statut d’entreprise à mission ou l’émergence de nouveaux labels (b-corp…), certaines entreprises pionnières se proposent d’occuper une place différente dans la société et d'apporter sa contribution au bien commun. De nouveaux modèles d’entreprise, de nouveaux cadres de référence voient le jour et sont expérimentés in vivo.

 

Déroulé indicatif de la journée « Comment mesurer la contribution des entreprises à la société ? »

 

Cette (r)évolution suppose de nouveaux instruments de gestion, de nouvelles grandeurs et de nouvelles mesures qui ne s’ajoutent pas à celles qui existent déjà ; elles viennent en soutien de la bifurcation des entreprises vers une plus grande contribution à la société.

Session 1 – Introduction

 

30 novembre 2021 / 9h-18h

 

9h–9h15

 

Cette introduction donnera lieu à̀ un partage des repères (lois, réformes, initiatives privées ou publiques...) traduisant une volonté croissante de faire advenir une « nouvelle entreprise » plus contributrice. Elle permettra aussi d’expliquer pourquoi il est essentiel de s’intéresser à̀ la question des outils de gestion.

 

 

Session 2 – Penser et construire la contribution des entreprises : le travail des pionniers

 

9h15–10h45

 

Il s’agit ici de mieux comprendre l’innovation juridique qu’est l’entreprise à mission dans l’histoire longue et chahutée des rapports entre l’entreprise et la société́. L’exposé du cas très instructif de la Camif, qui est devenue une des premières entreprises à mission avant même la naissance de la loi Pacte, permettra d’en découvrir une traduction concrète.

 

 

 

Session 3 – La comptabilité écologique : mesurer ce qui compte vraiment

 

11h–12h30

 

Le modèle CARE (Comptabilité Adaptée au Renouvellement de l’Environnement), élaboré par la Chaire Comptabilité écologique d’AgroParisTech, se propose de revenir à̀ des normes comptables traditionnelles : il a pour ambition d’assurer le maintien du patrimoine financier, naturel et humain mobilisé par les activités économiques ; il rend compte de façon plus précise de la plus-value économique des entreprises, c’est-à̀-dire des profits réellement disponibles après le renouvellement de l’ensemble des capitaux financiers, naturels et humains dégradés par l’activité́.

Plusieurs entreprises testent en environnement réel cette méthode. Sylvie Bénard, en tant qu’ancienne directrice Environnement du plus grand Groupe de luxe au monde, témoignera de son expérience de contribution d’entreprise.

 

 

 

Session 4 – Mesurer le travail : et si ce n’était pas qu’un coût ?

 

13h30–14h45

 

Classiquement traité comme un coût, certains chercheurs, dont Valérie Charolles, proposent d’envisager le travail comme une valeur comptable. La méthode proposée ouvre de nouvelles perspectives et qui est notamment expérimentée par Nutriset, une entreprise normande spécialisée dans la lutte contre la malnutrition.

 

 

 

Session 5 – Contribution de l’entreprise à la société : que mesurer ?

 

15h–16h15

 

Une nouvelle méthode d’évaluation de la contribution d’une entreprise à la société est aujourd’hui proposée par le Groupe de recherche-action sur l’évaluation de l’utilité́ sociale (Gréus). Expérimentée par Le Cèdre dans le cadre de son Comité de mission, elle renouvelle la manière dont on peut évaluer l’impact, en évitant le tout reporting et en misant sur un dialogue pluraliste avec les principales parties prenantes de la structure pour en définir la « valeur centrale ».

 

 

 

Session 6 – Quels nouveaux outils de dialogue et de gouvernance avec les parties prenantes ?

 

16h15–17h45

 

Chercheurs, acteurs de la société civile, pouvoirs publics esquissent aujourd’hui des propositions afin de modifier la place et la contribution de l’entreprise et de la société : ce qui suppose de nouvelles modalités de dialogue avec toutes les parties prenantes. Sur quels outils s’appuyer ?

Une synthèse des travaux conclue cette journée.

Objectifs pédagogiques « Comment mesurer la contribution des entreprises à la société ? »

 

Décryptage des nouveaux outils de gestion qui visent à̀ mesurer la contribution des entreprises à la société dans des domaines complémentaires : économique, environnemental, social et gouvernance.

Retours d’expérience d’entreprises qui expérimentent ces nouveaux outils. Partage de bonnes pratiques, échanges entre participants et intervenants.

 

 

 

Modalités pédagogiques

 

Interventions d'enseignants-chercheurs et praticiens d'entreprises

 

 

 

Pour qui ?

 

Ouvert à̀ tous les cadres d’entreprise, ce groupe de travail s’adresse en particulier aux directeurs Finance, RSE, Stratégie, Affaires publiques, aux Secrétaires généraux et aux administrateurs salariés et indépendants.

 

 

 

Évaluations

 

Aucune

 

 

 

Supports pédagogiques

 

Compte rendu des échanges

L’animatrice scientifique du cycle « Comment mesurer la contribution des entreprises à la société ? » : Pascale Levet

 

Pascale LEVET est professeure associée à iaelyon School of Management. Son expérience professionnelle s’est bâtie à la croisée du monde académique (recherche et enseignement) et de l’entreprise : direction du Lab’HO (GIE d’étude et de recherche du groupe Adecco), directrice technique et scientifique de l’Anact.

 

Elle développe actuellement au sein du Nouvel Institut, association d’intérêt général, de nombreux projets d’innovation ouverte consacrés à̀ des problèmes non résolus et qui limitent les possibilités de progrès dans le monde des entreprises. Elle est notamment membre du Conseil scientifique de la Communauté des entreprises à mission.

 

 

 

Les intervenants

 

Armand HATCHUEL

Professeur émérite - MINES ParisTech

Emery JACQUILLAT

Président - Camif Matelsom & Communauté des Entreprises à Mission

Sylvie BÉNARD

Présidente - Fondation AgroParisTech

Ex-directrice Environnement d’un grand Groupe de luxe

Alexandre RAMBAUD

Maître de conférences - AgroParisTech

Co-titulaire de la Chaire Comptabilité écologique AgroParisTech Université Paris Dauphine

Sylvain ALIZANT

Directeur financier - Nutriset

Valérie CHAROLLES

Chercheure en philosophie - Institut Mines-Télécom Business School

Pierre-Antoine COLAS

Directeur général - Le Cèdre

Elena LASIDA

Professeure - Institut Catholique de Paris

Pierre-Yves GOMEZ

Professeur - EMLYON Business School

Frédérique LELLOUCHE

Présidente de la plateforme nationale d’action globales pour la RSE France Stratégie

Durée en heures

 

1 journée de 9h de formation au total

 

 

 

Prérequis

 

Aucun

 

 

Adresse et modalités d’accès

 

Les sessions en distanciel se dérouleront sur Teams.

Les sessions en présentiel se dérouleront à l’Anvie au 8 rue d’Athènes 75009 Paris. Les locaux sont accessibles aux personnes en situation de handicap.

Notre référent Handicap est disponible au 01 42 86 68 80 afin d’identifier avec vous les adaptations nécessaires à votre participation.

S'inscrire au cycle « Comment mesurer la contribution des entreprises à la société ? »

 

    J'accepte d'être recontacté.e dans le cadre de ce formulaire.